L’exploit de Karim el Hayani.

À 27 ans seulement, Karim el Hayani est déjà entré dans l’histoire en parcourant pieds nus les 250 km de la course dans le désert la plus difficile du monde, le Marathon des Sables.

La vie de Karim el Hayani est une histoire de survie pure. À l’âge de 12 ans, il réussit à monter dans le soubassement d’un camion pour traverser le détroit de Gibraltar depuis le Maroc et rejoindre l’Espagne depuis Algésiras.

La philosophie sportive de l’athlète Karim el Hayani est basée sur la course pieds nus, comme le faisaient les athlètes de la Grèce olympique antique. En fait, Karim est l’un des principaux coureurs pieds nus au monde et détient plusieurs records mondiaux Guinness de course pieds nus sur différentes distances et différents terrains.

Rencontrer Karim el Hayani ne laisse personne indifférent. Cet humble athlète, en plus d’être une personne qui transmet de la joie et du positivisme à tous ceux qui le connaissent et le côtoient, est devenu un athlète médiatique dans de nombreux pays pour avoir couru pieds nus dans des courses de montagne qui se déroulent sur tous types de terrains et d’épreuves.

Mais Karim el Hayani ne court pas pieds nus par snobisme, en 2012 il a décidé de courir pieds nus après avoir découvert, à la fin d’un entraînement, le soulagement qu’il ressentait lorsqu’il enlevait ses chaussures et « avait cette sensation de connexion avec la nature ». Un an plus tard, en 2013, il a remporté la Coupe d’Espagne junior des courses de montagne après avoir couru pieds nus dans toutes les courses de qualification. Aujourd’hui, il applique des critères techniques biomécaniques pour affiner la technique de course pieds nus afin de réduire la fatigue, l’inconfort et les douleurs musculaires et articulaires.

Premier athlète de l’histoire à terminer le Marathon des Sables pieds nus

Le Marathon des Sables est une course difficile et exigeante avec plusieurs étapes. Elle est considérée comme l’une des courses de trail les plus difficiles au monde. La première course de ce marathon qui traverse le désert du Sahara au Maroc a eu lieu en 1986, et depuis ses débuts, elle est organisée par le Français Patrick Bauer. Le marathon représente un total de 250 kilomètres et dure 7 jours. Il est divisé en six étapes : cinq étapes de 20 à 40 kilomètres et une étape d’environ 80 kilomètres. Il s’agit d’un exercice d’autosuffisance, chaque coureur doit donc apporter sa propre nourriture, son sac de couchage et d’autres accessoires et outils si nécessaire.

Et dans cette course, le jeune Karim El Hayani est entré dans l’histoire. Il ne l’a pas fait en la gagnant ou en terminant sur le podium. Il y est parvenu en terminant pieds nus – oui, pieds nus – sur un parcours de 250 km dans un désert hostile et plein de rochers. L’exploit de Karim est devenu un événement médiatique dans la presse internationale et nationale. Ces dernières semaines, Karim a fait un véritable pèlerinage sur les plateaux de télévision et dans les studios de radio pour donner des interviews sur son exploit au Marathon des Sables.

Une expérience très dure psychologiquement et physiquement

La grande majorité des participants à la course ont soutenu et encouragé Karim tout au long du parcours. Et son arrivée chaque jour à la ligne d’arrivée – et surtout à la ligne d’arrivée finale le dernier jour – a été un véritable exploit – avec des applaudissements et des mots d’encouragement – de la part de ses compagnons de course. Pour Karim, « cela a été une expérience très difficile sur le plan psychologique » avec « des journées de 8 à 10 heures, et un poids à porter », mais il a pu surmonter la dureté de l’expérience grâce au « soutien de ses compagnons de course qui venaient de nombreux pays » et cela a été – comme le dit Karim – « super sympa ».

Karim El Hayani a participé au Marathon des Sables avec le soutien d’Inverse – et surtout – avec le soutien de Territorio Trail Media, le prestigieux programme de Radio Aragón, l’un des principaux médias numériques dans le monde des courses de montagne et du trail running.

Record du monde Guinness de course pieds nus sur la neige et la glace en 2021

Lors d’une performance insolite, Karim El Hayani, a réalisé le 3 mars 2021, près de la ville de Québec (Québec, Canada), le record du monde Guinness du semi-marathon (21,0975 km) de course pieds nus sur la neige. Et il l’a fait en 1 heure et 36 minutes, en effectuant une quinzaine de tours d’un circuit de 1300 m autour du lac gelé de Beauport, pour battre l’ancien record officiel. Ce dernier record était détenu depuis 14 ans (2007) par le Néerlandais Wim Hof, surnommé « l’homme de glace », en 2 h 6 min 34 s.

Pour Karim, la plus belle chose dans ce record a été la collaboration de ses amis à la course en tant que « lièvres », car « ils sont tombés en courant dans la neige et ils ont tous fini par apprendre à patiner ». Karim a réalisé ce record avec le soutien de La Clinique Du Coureur, une prestigieuse organisation canadienne de formation continue pour les professionnels de la santé qui est devenue une référence mondiale en matière de prévention des blessures liées à la course à pied depuis 1998.

Il est venu en Espagne à la recherche d’un avenir meilleur et a trouvé sa vocation sportive

Né en 1994 à Tanger (Maroc), mais naturalisé espagnol en 2015, l’histoire de Karim El Hayani est celle d’un dépassement continu de soi, avec une gratitude constante envers toutes les personnes qui l’ont aidé et soutenu dans sa vie. À seulement 12 ans, le petit Karim fuit sa famille avec le désir de réaliser son rêve de rejoindre une Espagne idéalisée « pour vivre un avenir meilleur » ; il le fait en cachette, et réussit à la troisième tentative, en risquant sa vie dans le soubassement d’un camion – à côté du réservoir d’essence – pour traverser le détroit de Gibraltar et atteindre Algésiras.

Comme d’autres enfants migrants arrivés en Espagne sans famille, Karim a eu la chance d’être accueilli par SOS Villages d’Enfants dans le centre d’El Escorial (Madrid), où il a reçu un foyer et la possibilité de terminer ses études secondaires et de suivre des cours de cuisine. Pour Karim, SOS Villages d’Enfants a été « sa famille en Espagne et l’endroit où il a eu la possibilité d’avancer ». C’est précisément lors du cross de l’école – en courant avec des chaussures de football – que Karim a été découvert et recruté par Álvaro López du club d’athlétisme madrilène La Ardillas. Karim a découvert qu’il aimait l’athlétisme et qu’il était bon dans ce domaine, même si, comme beaucoup d’enfants au Maroc, il est venu en Espagne avec le rêve de devenir un footballeur du Barça.

Et les gens ont commencé à parler de Karim El Hayani lorsqu’en 2013, il a remporté la Coupe d’Espagne junior des courses de montagne. En 2014, à l’âge de 20 ans, il décide de s’installer en Catalogne pour avoir plus d’opportunités sportives, en travaillant dans le mythique refuge de montagne Lluís Estasen, au pied du Pedraforca. C’est là qu’il a rencontré Kilian Jornet, avec qui il s’est entraîné à plusieurs reprises. Peu après, il obtient le sponsor sportif d’Inverse. Il fait actuellement partie de l’équipe Inverse Team Trail Running.