La « True story » du triathlète Nick Kastelein, nouvel ambassadeur d’Inverse

Le triathlète australien Nick Kastelein est revenu à la compétition en 2021 après avoir lutté contre une fracture du bassin et de multiples côtes cassées.

Nick Kastelein, né en Australie en 1988, est triathlète depuis l’âge de 8 ans. Et son rêve a toujours été de devenir un triathlète professionnel, ce qu’il a plus que réalisé.

Après des années d’allées et venues, Nick Kastelein s’est installé dans la très belle ville catalane de Gérone (oui, celle où a été tourné « Games of Thrones »), un endroit où il a trouvé l’environnement idéal pour son entraînement quotidien. Bien qu’il soit australien, Nick considère Gérone comme sa maison. C’est là qu’il se lie avec un autre grand triathlète, l’Allemand Jan Frodeno, en tant que partenaire et élève depuis 2014.

La vie professionnelle de ce grand triathlète a connu de nombreuses expériences sportives que l’on peut qualifier « d’exploits ». Ses plus grandes victoires ont eu lieu à l’IRONMAN de Zurich (Suisse) en 2017 et au triathlon Allgau Classic (Allemagne) en 2019, son épreuve préférée. Ses excellents résultats sur le circuit IRONMAN 70.3 à ce jour comprennent une sixième place aux Championnats du monde 2016 à Mooloolaba (Australie) et une deuxième place à Barcelone (2017) et en Finlande (2019).

La famille a joué un rôle important dans le choix de carrière de Nick, car il dit que son père est « fou de sport » et pense que c’est de là que vient sa passion. Il préfère les disciplines « aventureuses » que sont le cyclisme et la course à pied, et ne trouve pas très amusant de nager 25 m dans la piscine.

Le meilleur conseil de Nick en matière d’entraînement est de « toujours garder une balle dans la chargeur » Depuis le 1er janvier 2022, Nick est le nouvel ambassadeur sportif d’Inverse, une marque qui a pour lui une « atmosphère familiale » et qui, il en est convaincu, le fera « grandir en tant que triathlète ».