Comment enlever la boue des vêtements de cyclisme ?

6 conseils pour réussir à enlever la boue de vos vêtements de cyclisme

L’automne arrive et les pluies deviennent plus fréquentes. La pluie des jours précédents peut rendre la pratique du VTT plus amusante sur les chemins de terre boueux. Mais nettoyer votre vélo boueux et, surtout, vos vêtements de cyclisme ne sera pas aussi amusant.

Quel cycliste ne s’est jamais sali dans la boue ? Il n’est pas nécessaire d’être un cycliste professionnel qui finit complètement couvert de boue en participant à la légendaire course cycliste Paris-Roubaix ou à une course de cyclo-cross difficile dans une région reculée d’Europe du Nord.   

1. N’attendez pas que la boue sèche

Comme on peut le constater dans de nombreux événements de cyclisme de VTT, les organisateurs de ces événements utilisent souvent des tuyaux avec des jets d’eau sous haute pression. Ce serait la solution idéale pour se débarrasser de la boue non seulement sur votre vélo mais aussi sur vos vêtements, et ensuite enfiler des vêtements secs.

Cependant, la réalité pour de nombreux cyclistes est qu’ils arrivent chez eux avec la boue déjà sèche. Dans ce cas, ne mettez jamais votre maillot, votre cuissard, votre gilet ou votre veste de cycliste dans le bac de linge sale et nettoyez-les dans la machine à laver dès que vous le pouvez. De même, ne mettez pas le linge directement dans le tambour de la machine à laver si les vêtements cyclistes sont pleins de boue séchée, car cela pourrait provoquer l’obstruction du filtre de notre machine à laver.

L’idéal est de faire tremper vos vêtements de cyclisme dans une bassine d’eau tiède ne dépassant pas 30º pour aider la boue à se ramollir et à se détacher.

2. Ne frottez pas les vêtements avec des éléments abrasifs des tissus

Lorsque vous mettez vos vêtements de cyclisme dans une bassine d’eau chaude, vous pouvez être tentés d’aller plus vite pour enlever la boue séchée en frottant avec une brosse. Frotter vigoureusement vos vêtements de cyclisme avec une brosse peut détruire la texture interne du tissu technique qui permet une respirabilité optimale de votre maillot ou de votre cuissard.

Si vous voulez frotter vos vêtements, vous devez toujours le faire avec vos mains. Ne soyez pas non plus tentés d’utiliser vos ongles pour gratter la boue. Ils peuvent également constituer un élément abrasif en détruisant les textures des tissus techniques de vos vêtements de cyclisme.

3. Lavez toujours vos vêtements de cyclisme à une température maximale de 30 degrés Celsius

Que vous laviez vos vêtements de cyclisme à la main ou en machine, vous ne devez pas utiliser d’eau à plus de 30°C pour le lavage. Si la température de l’eau est supérieure, il est possible que les textures du tissu technique de vos vêtements de cyclisme se déforment, de sorte qu’il ne fait plus son travail de facilitation de la transpiration et que le maillot, le cuissard ou la veste sentent mauvais.

4. Utilisez toujours un détergent neutre

Il est également très important d’utiliser un détergent au PH neutre pour laver vos vêtements de cyclisme. Le détergent neutre pour le linge est formulé de manière à ne pas endommager les tissus les plus délicats tels que les tissus techniques utilisés dans la fabrication des vêtements de cyclisme.

De plus, le PH étant neutre, ce type de produit prend mieux soin des personnes à la peau plus sensible. Un détergent neutre vous aidera toujours à laver plus facilement vos vêtements de cyclisme, que vous les laviez à la main ou en machine.

5. N’utilisez jamais d’adoucissant pour laver vos vêtements de cyclisme

De nombreux cyclistes, malgré ce que disent les étiquettes, lavent leurs vêtements de cyclisme en machine ou à la main avec un assouplissant parce qu’ils pensent que cela donne une odeur plus agréable ou améliore la sensation de leurs vêtements sur la peau. Les campagnes publicitaires de certaines marques d’assouplissants sont certainement à blâmer pour nous avoir vendu ces « sensations » lors de la promotion de leur produit. Mais la vérité est que les adoucissants sont l’ennemi numéro un des tissus techniques utilisés pour fabriquer les vêtements de cyclisme, car ils bloquent les textures qui permettent à la transpiration de s’échapper.

6. Faites toujours sécher vos vêtements de cyclisme à l’air libre

Dans la mesure du possible, essayez de ne pas faire sécher vos vêtements de cyclisme dans le sèche-linge. Il est préférable de faire sécher les vêtements de cyclisme à l’air libre et, si possible, à l’abri de la lumière directe du soleil en cas de températures élevées, afin de préserver plus longtemps les couleurs qui ont été imprégnées dans les vêtements grâce à la technique de sublimation. Le sèche-linge peut également endommager et déformer la structure des tissus techniques. Si vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser le sèche-linge, utilisez le moins de chaleur possible.

Certains cyclistes professionnels utilisent des astuces pour accélérer le séchage de leur maillot ou de leur cuissard, par exemple en essorant le vêtement au maximum pour évacuer le plus d’eau possible avant le séchage.

En savoir plus sur l’entretien, la maintenance et le lavage des vêtements de sport Inverse.